ascreen

freemaths.fr

Olympiades Mathématiques
Premières Scientifiques ⋅ S

Calendrier
  • Clôture des inscriptions : février 2019
  • Épreuve écrite : 13 mars 2019
  • Réunion du jury national : mai 2019
  • Remise des prix nationaux : juin 2019
Olympiades Nationales
Mathématiques ⋅ S
Sujets + Palmarès
Olympiades par Académie
Mathématiques ⋅ S
Sujets + Palmarès

Les élèves qui sont concernés

Olympiades Mathématiques

Les Olympiades de mathématiques sont ouvertes aux lycéens de première de toutes séries, scolarisés dans des établissements publics ou privés sous contrat, généraux, technologiques, agricoles ou militaires, sur la base du volontariat.

L'inscription se fait auprès des professeurs et chefs d'établissement, dont les rôles sont essentiels dans la motivation des élèves.

Le calendrier permet aux candidats de participer la même année aux Olympiades d'autres disciplines.

L'épreuve : deux parties de 2 heures

Olympiades Mathématiques

L'épreuve de Maths aux olympiades se compose de deux parties de deux heures chacune le même jour. Les deux parties sont indissociables et séparées d'un intermède de cinq à quinze minutes.

Les sujets sont distribués au début de chacune des parties, de sorte qu'il n'est pas possible de travailler sur les énoncés d'une partie pendant l'autre.

Les copies correspondant à la première partie sont définitivement relevées à l'issue de celle-ci.

Les connaissances nécessaires pour aborder l'épreuve sont fondées sur les programmes des classes de collège et de seconde générale et technologique, augmentés d'un programme complémentaire commun aux différentes classes de première.

La première partie : le sujet national

Olympiades Mathématiques

La première partie des olympiades de maths est consacrée aux exercices choisis par le jury national.

Chaque candidat doit résoudre individuellement deux exercices. Le premier est commun aux élèves de toutes les séries. Le second exercice peut être spécifique de la série (par exemple, un exercice pour les lycéens de la série S, un pour les séries STI2D, STL et STD2A, un pour les autres séries).

Durée : 2 heures.

La seconde partie : le sujet académique

Olympiades Mathématiques

La seconde partie des olympiades de maths est organisée selon les modalités choisies par la cellule académique. Elle est consacrée à la résolution d’exercices académiques (typiquement deux, un maximum de quatre), dont les énoncés peuvent être différents selon les séries.

Suivant les modalités fixées par la cellule académique, cette résolution peut être individuelle, ou par équipe de deux, trois, ou au maximum quatre candidats.

Dans les académies où la résolution collective des exercices est instituée, les équipes, formées d'élèves d'un même établissement ou d’établissements voisins, auront été constituées au moment de l'inscription, et leur composition indicative aura parallèlement été transmise à la cellule académique.

Quand l’établissement d’origine des candidats est mixte, les équipes doivent l’être aussi et, dans la mesure du possible, paritaires. Chaque équipe rend une seule copie : les membres d'une même équipe adoptent la stratégie qui leur paraît la plus pertinente, se distribuent le travail et sont coresponsables de leur copie commune.

Si un candidat inscrit par équipe se retrouve seul le jour de l'épreuve du fait de l'absence de l'un ou plusieurs de ses coéquipiers, il peut être considéré comme concourant individuellement. Avec l’autorisation de l’organisation sur place, il peut également se rallier à une équipe déjà constituée.

Durée : 2 heures.

Les Palmarès : Académique et National

Olympiades Mathématiques

Classement académique et corrections

La correction des copies, le classement des candidats et la mise au point du palmarès académique sont assurés par la cellule académique.

Ce classement porte sur le travail effectué pendant les quatre heures d'épreuve et peut comporter des variantes liées à la distinction entre les séries ou les types de travaux proposés.

La remise des prix fait l'objet d'une cérémonie.

Classement national et corrections

Chaque cellule académique fait parvenir au jury national les meilleures copies de l'ensemble de l'épreuve (partie nationale et partie académique) : selon la taille de l'académie, jusqu'à 5 pour la série S, et jusqu'à 4 pour la totalité des autres séries, soit un maximum de 9 en tout.

Seront joints le palmarès académique et les énoncés des exercices « académiques » précisant les modalités d'organisation.

Le jury national établit alors un palmarès national, qui peut comporter des classements spécifiques selon les séries.

La remise des prix nationaux fait l'objet d'une cérémonie annuelle à Paris.